La retraite en danger, tous concernés !

090120 1

Cinquième manifestation contre la réforme des retraites, ce jeudi 9 janvier 2020. La détermination reste intacte : 5000 personnes ont défilé dans l'unité au Puy-en-Velay.

 

Emmené par l'intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, le Réseau Lycéen et des Gilets Jaunes, le cortège s'est ébranlé à 10h30 de la place Cadelade. Les banderoles témoignaient de la présence de grévistes de différents secteurs d'activité tant du public que du privé. Tout en scandant des slogans "Pas un euro dem oins, pas un trimestre de plus, la retraite par points, on n'en veut point", "la retraite à 64 ans, on n'en veut pas !", les manifestants ont démambulé dans le centre ville avant de gagner la préfecture où ont eu lieu les prises de paroles.

Personne ne peut gagner seul !
Quand une cause est commune, la lutte doit l’être aussi.

Déclaration de Pierre Marsein, UD CGT 43

36ème jour de mobilisation pour les cheminots et les traminots. Bravo à vous ! Vous êtes de véritables héros car vous ne luttez pas seulement pour vous, mais pour nous tous. C’est vous qui avez empêché que ce projet de loi passe dans le silence des fêtes de fin d’année. C’est votre lutte qui a permis les grandes mobilisations du mois de décembre, qui a empêché qu’il y ait une trêve pendant les fêtes. Et c’est encore vous aujourd’hui qui entrainez de nouveaux secteurs dans la grève comme les raffineries ou les étudiants.

Vous avez fait plus que votre part. vous êtes un exemple à suivre et, par la solidarité financière, on doit vous aider.

090120video

Mais personne ne peut gagner seul !

Quand une cause est commune, la lutte doit l’être aussi.

Le projet du gouvernement est un recul généralisé de nos droits à tous. Pour preuve, pour les enseignants qui avaient leur salaire bloqué depuis plusieurs années, le gouvernement, pour éviter une trop grande perte à la retraite, vient de proposer une augmentation de leur rémunération. C’est un aveu. Mais c’est un piège. Il leur propose d’augmenter leur salaire une fois la loi votée, quand il sera trop tard pour la contester.

C’est aujourd’hui que la grève doit se généraliser dans l’enseignement !

090120 2

Pour empêcher l’élargissement des luttes, le gouvernement rassure les policiers, les militaires, les pompiers, les pilotes, les routiers, preuve qu’il a peur. Il voudrait cacher que les premières victimes de son projet seront les salariés du privé. Pourtant, avec un calcul de la pension sur toute la durée de la carrière au lieu des 25 meilleures années, c’est une baisse moyenne de l’ordre de 15 à 25 %.

Mais pour tous, avec ou sans âge pivot, c’est un recul général de l’âge de départ en retraite.

Ce n’est pas seulement l’âge pivot qu’il faut retirer, c’est toute la réforme !

Et comment ?

Pour gagner tous, il faut une grève et une mobilisation de tous. C’est comme cela qu’on obligera le gouvernement de battre en retraite.

Oui, la grève coûte cher, mais la perte sur nos retraites, sur celles de nos enfants et le recul de plusieurs années de l’âge de départ, c’est autrement plus cher.

09 0120

Alors, mobilisation générale, généralisons les grèves dès demain et retrouvons-nous ensemble samedi.

C’est le chemin, le seul chemin de la victoire.

Vive l’unité syndicale de ceux qui s’opposent à ce projet.

Vive l’unité des travailleurs, des jeunes et des anciens, du public et du privé.

Vive la lutte commune.

Le seul chemin pour avancer et refuser le recul général des pensions, c’est ensemble, tous ensemble !

 

Carburants : un début de pénurie à Sainte-Sigolène [Zoomdici]

Dans son discours, le secrétaire départemental de la CGT43, Pierre Marsein, a invité la population à se ruer aux pompes à essence pour accentuer l'impact des grèves dans les raffineries "car la pénurie commence à se ressentir sur le département comme par exemple à Sainte-Sigolène".

Source intégrale de l'article