La retraite en danger, tous concernés !

140120 1

Au 41ème jour de grève et d’actions, la manifestation pour exiger le retrait de la réforme des retraites a rassemblé 1000 personnes au Puy-en-Velay.

 

« Toutes les concessions du gouvernement ne sont pas dues à de bonnes négociations, mais seulement à la grève et aux mobilisations dont vous êtes les acteurs. »

L’intervention de Pierre Marsein, UDCGT 43

Camarades, encore bravo à vous toutes et tous pour votre mobilisation.

41ème jour de grève ! C’est formidable ! exemplaire ! historique ! Nous devons continuer dans l’unité à organiser des piquets de grève et à généraliser celle-ci.

Camarades, le gouvernement reste encore sourd à notre revendication demandant le retrait du projet, mais fait des concessions, passe des régimes spéciaux à des régimes spécifiques, retire provisoirement l’âge pivot, débloque une enveloppe de 500 000 € pour augmenter les enseignants, preuve, s’il en fallait, que ce projet de loi sera une baisse généralisée des pensions et pas seulement pour les enseignants.

Toutes ces concessions ne sont pas dues à de bonnes négociations, mais seulement à la grève et aux mobilisations dont vous êtes les acteurs.

La CGT continue à appeler à créer, dans l’unité, par des assemblées générales dans chaque entreprise, des grèves. La grève, c’est arrêter l’outil de production, c’est la seule solution pour contraindre le patronat du CAC 40 à une répartition des richesses.

C’est pour cela que nous appelons demain à 10h30 à un rassemblement unitaire et interprofessionnel dans la zone industrielle de Blavozy au rond-point de Celnat.

Le retrait provisoire de l’âge pivot c’est de l’enfumage ! En effet, pour être à l’équilibre dans les années futures il y a 3 solutions possibles :

-  baisser les pensions des retraites actuelles, ce qui est inacceptable et pas envisageable

-  augmenter les cotisations, ce que le gouvernement et le Medef refusent

-  il ne nous reste plus qu’à repousser l’âge de départ alors qu’on l’appelle âge pivot, âge d’équilibre... le résultat sera le même, nous devrons rester plus longtemps au travail, 64, 65, 66, 67 ans...

Nous ne pouvons l’accepter !

Le gouvernement fait des concessions sous la pression de la rue et de la grève, alors continuons pour le faire céder, retrait de la retraite à points.

Demain à Blavozy et jeudi on continue en manifestation place Cadelade.

Tous ensemble, continuons à lutter.

Vive l’unité des grévistes, vive la lutte commune !

140120 2

Réforme des retraites : des centaines d’opposants ont défilé dans les rues du Puy-en-Velay [L’Eveil]

Le retrait provisoire de l’âge pivot n’a pas suffi à éteindre le mouvement de grève entamé le 5 décembre dernier, contre la réforme des retraites. Les syndicats resteront mobilisés « jusqu’au retrait total » du projet. 

Edition en ligne du 14/01/2020
Source intégrale de l’article

140120 3

Plusieurs centaines de personnes contre la réforme des retraites [Zoomdici]

Toujours aussi déterminés qu'aux premières mobilisations, les manifestants entendent multiplier les actions dans les jours prochains.

Fatigués mais déterminés

"On continue la mobilisation, à étendre et durcir les grèves, confie Pierre Marsein. C'est de cette façon qu'on fera reculer le Gouvernement et le Medef. Car c'est bien un projet de loi sous dictée du Medef. Et le fait d'évoquer le 49.3 pour faire passer la réforme est un aveu de faiblesse. Tout comme taper sans relâche sur les manifestants notamment à Paris."

Edition en ligne du 14/01/2020
Source intégrale de l’article