La retraite en danger, tous concernés !

100120

Poursuite de la mobilisation contre la réforme des retraites en Haute-Loire. ils étaient une centaine à être présents le vendredi 10 janvier 2020, devant la gare de Brioude.Une cagnotte locale va être redistribuée aux cheminots qui sont en grève. 

 

Grève contre la réforme des retraites en Haute-Loire : 2 000 euros récoltés pour les grévistes de Brioude [France 3 Auvergne]

La mobilisation contre la réforme des retraites ne s’est pas arrêtée au jeudi 9 janvier. Les manifestants ne veulent rien "lâcher". 

« Depuis la création de la SNCF, ça ne s’est jamais vu, 37 jours de grève ça n’a jamais existé. Et dans l’histoire des luttes, depuis 1968, une intersyndicale qui appelle à la grève trois jours consécutifs, ça n’est pas arrivé depuis très longtemps. Cette semaine, ils ont appelé trois jours, la semaine prochaine, ils appellent trois jours. Il y a une dynamique et on a bien fait de ne pas lâcher », explique Xavier Bousset, secrétaire de la CGT cheminots.

2 000 euros récoltés

Cette manifestation, c’est l’occasion également, de comptabiliser la cagnotte récoltée pour les cheminots en grève depuis 37 jours. 2 000 euros ont été récoltés au niveau local dont 450 euros ont été apportés par les gilets jaunes, une habitante de Brioude a même donné un chèque de 500 euros.
Ces dons financiers seront remis aux grévistes en fonction de leur nombre de jours de grève. 

Source France 3 Auvergne / Reportage 19/20 Elodie Brot-Monnier

Réforme des retraites : les jeunes sont dans la rue [La Ruche]

Alors que les cheminots en sont à leur 37e jour de grève, les enseignants et le personnel de l’Education nationale à leur 17e, et les gilets jaunes à leur année de mobilisation, ils ont été rejoints ce matin à Brioude par un cortège venu du lycée Lafayette. Une vingtaine de lycéens, armés de pancartes et slogans, avait décidé pour la première fois de se mêler au rassemblement.

ScreenHunter 1721 Jan. 11 06.48

“Nous sommes la génération 2004, celle qui va être concernée de plein fouet par cette réforme. L’âge pivot à 64 ans c’est un premier pas, ils le reculeront encore et encore jusqu’à ce qu’on n'est plus de retraite. C’est aujourd’hui ou jamais qu’il faut que nous autres jeunes nous nous mobilisions”, s’exprime déterminée Jeanne.

Le rassemblement de ce matin a également été l’occasion pour la CGT cheminot de recevoir des mains des Gilets jaunes, de l’Union locale CGT, des agents territoriaux de Brioude, mais aussi de particuliers des dons.

“Merci, soufflait Xavier Bousset secrétaire générale Haute-Loire CGT cheminot empreint d’émotion [...] cette lutte on ne la mène pas pour nous, le gouvernement a tenté de négocier avec nous, comme il l’a fait avec la police, un régime particulier avec cette fameuse close du grand-père, on l’a refusé. On a un autre projet pour notre société. On refuse le cas par cas. On veut une retraite pleine et décente pour tous à 60 ans !”

Edition en ligne, 10/01/2020
Source intégrale de l’article

Brioude : Des lycéens rejoignent le mouvement contre la réforme des retraites [La Montagne]

Edition en ligne, 10/01/2020
Source intégrale de l’article