La retraite en danger, tous concernés !

140120 inter

Une nouvelle fois, la mobilisation du 9 janvier a été exceptionnelle par son ampleur et son caractère interprofessionnel.
Cette situation démontre le rejet massif du projet de régime universel par points voulu par le gouvernement et le Medef et rejeté par la majorité de la population.

Malgré cela le gouvernement continue ses provocations. Ainsi a-t-il transmis au Conseil d’Etat et aux caisses de Sécurité Sociale son projet de loi.
Les organisations syndicales réaffirment que ce projet de loi s’il était voté et appliqué conduirait inévitablement au recul de tous les droits des retraités actuels et futurs.
Dans ces conditions, y-a-t-il une autre solution que d’amplifier la mobilisation en généralisant la grève initiée par les salariés de la RATP et de la SNCF pour que le projet
soit retiré ?
C’est pourquoi les organisations syndicales appellent tous les salariés à se réunir en assemblées générales pour discuter et décider de la grève, y compris reconductible.
Elles les appellent d’ores et déjà à faire du mardi 14 janvier une puissante journée de grève et de manifestation pour exiger le retrait du projet de loi.
Elles décident de se réunir à nouveau le 14 janvier pour décider de la suite en tenant compte des décisions prises dans les secteurs professionnels en grève.
Plus que jamais, nous sommes à la croisée des chemins.
Plus que jamais, la généralisation de la grève est à l’ordre du jour pour le retrait du projet de loi Macron – Delevoye.

Communiqué des Unions Départementales CGT, FO, Solidaires, de la FSU, des Gilets Jaunes et du Réseau Lycéen

Document en téléchargement :
déclaration en version.pdf